COLLÈGE OCTAVE GREARD

OASIS - PARIS 8E

Ce collège a fait l’objet d’un accompagnement pédagogique et technique afin de transformer les cours de récréation en cours Oasis. Il fera l’objet d’un chantier de travaux à l'été 2020 puis d’une ouverture au public et d’une évaluation scientifique. 

vue sur l'état existant des cours
vue sur l'état existant des cours © CAUE de Paris

CALENDRIER 

De septembre à novembre 2019 : sensibilisation et co-conception avec les élèves de la classe ambassadrice
Du 14 au 28 novembre 2019 : exposition des travaux des élèves dans le collège et vote de tous les collégiens 
Le 12 novembre : atelier de co-conception avec les enseignants, la coordinatrice ULIS et la direction dont le principal
Le 18 novembre et le 28 novembre 2019 : permanences de co-conception avec l’équipe pédagogique du collège en salle des professeurs.
Le 26 novembre et le 2 décembre 2019 : ateliers de co-conception spécifiques avec la la vie scolaire et les agents d’entretien.
Le vendredi 13 décembre 2019 : revue de projets, présentation du projet à un groupe d'experts européens
De novembre 2019 à janvier 2020 : ateliers de co-conception avec la direction du collège et les services de la ville.
Le 25 février 2020 : réunion de présentation du projet, des principaux arbitrages et de la temporalité des travaux à venir.
 

 

SENSIBILISATION ET CO-CONCEPTION AVEC LES ELEVES

La classe de 5ème C a été choisie pour être la classe ambassadrice du projet OASIS. Les ateliers se sont déroulés pendant les cours de J-C. Hodak, enseignant de SVT, de S. Bouvart, enseignante d’arts plastiques et de C. Hernandez, enseignante d’anglais. 9 ateliers avec la classe de 5eC, animés par deux architectes du CAUE de Paris et les enseignants, ont permis de récolter la parole de nombreux élèves, d’expliquer les multiples enjeux du projet OASIS et de faire émerger des préconisations d’aménagement. 2 élèves de la classe ULIS (Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire) de Z. Touil (Coordinatrice) et Z. Demouy (AESH CO) ont participé à plusieurs séances. Cette première étape s’est terminée avec une exposition des maquettes et idées des élèves ambassadeurs dans le hall du collège et le CDI. À cette occasion, les élèves et la communauté éducative du collège ont pu voter pour les idées découlant des projets des élèves.

 

« A chaque séance, un objectif de réflexion leur était proposé avec de la variété aussi bien dans les questionnements que les supports : constats des usages de la cour, état de la température selon les saisons, des matériaux, de la circulation de l’eau, interviews de différents personnels de la communauté éducative. Ils ont dû prendre en compte les besoins et les contraintes d’une réfection visant à rafraîchir les cours afin de proposer un bien être dans les déplacements, les usages, les matériaux…

A l’aide d’un petit livret ludique édité par le CAUE, ils ont pu inscrire un bilan des différentes demandes, puis par groupes faire des propositions d’espaces, de matériaux, de sols, d’espaces verts en fonction des différentes contraintes et envies. Ces propositions ont pris la forme de maquettes qu’ils ont réalisées avec grand plaisir puis exposées au CDI… »

« Cette classe ambassadrice a été très fière de l’être et enthousiaste de travailler sur ce projet. L’information et la diffusion semble avoir été plus particulièrement importante sur le niveau 5ème en général puisqu’après proposition de création d’un nouveau logo pour le collège de nombreux dessins prenant en compte des arbres, des fleurs et de la végétation sont ressortis sur ce niveau de classe […].

Ils poursuivent le projet avec la création d’une sculpture-installation dans le collège avec l’artiste Claire LARFOUILLOUX qui sera en lien avec les éléments et ondulations trouvés naturellement dans la nature… »

Témoignage de S. Bouvart – Professeur d’arts plastiques au collège O. Gréard

 

 Élèves participant au vote sur les idées de la classe ambassadrice © Caue de Paris

 

CO-CONCEPTION AVEC LA COMMUNAUTE PEDAGOGIQUE ET ACCOMPAGNEMENT DES SERVICES TECHNIQUES

Deux scénarii d’aménagement des cours du collège ont été proposés à la communauté éducative au cours d’un premier atelier de co-conception et d’une permanence en salle des professeurs. Ils ont ensuite été présentés aux services techniques de la ville et à la direction du collège. Ces scénarii ont été construits en reprenant les idées phares de la classe ambassadrice qui avaient été soumises au vote du reste du collège. Un scénario de synthèse a ensuite été présenté et débattu durant une seconde permanence en salle des professeurs. Ce scénario a été affiné avec les services techniques de la ville et la direction du collège afin de préparer le programme des travaux à réaliser pendant l’été 2020.

Une dernière réunion a permis de présenter à la communauté pédagogique le projet et les principaux arbitrages pris par la direction et les services de la ville. Cela a aussi été l’occasion de discuter des futurs travaux et de leur temporalité.

 

LE PROJET

 

Plan de repérage des cours © Caue de Paris

L’espace extérieur disponible étant très réduit, le projet prévoit la transformation des trois cours utilisées par les élèves du collège.

Du point de vue des usages, le projet vise à aménager les recoins des cours déjà utilisées par les élèves. Des gradins seront créés pour se retrouver pendant les récréations et pour faire classe en extérieur. Un recoin délimitera un espace d’accueil et d’entrée des élèves. Des recoins pour jouer, discuter ou se dépenser seront installés. Un mobilier en bois servant de bordures aux espaces plantés permettra de multiplier les possibilités de s’asseoir. Une zone calme en lien direct avec la classe ULIS est prévue dans la cour B.

Concernant la végétation, l’objectif est de mettre à jour une zone de pleine terre en pied d’arbre et de la planter. L’espace étant très restreint les efforts sur la végétalisation se focaliseront ensuite sur les murs. On profitera de la végétation existante dans la cour B en l’enrichissant et en la traversant. Des pergolas végétalisées seront installées pour faire de l’ombre et définir de petits espaces. Enfin des brumisateurs viendront par moment compléter ce dispositif de rafraichissement (végétalisation, infiltration de l’eau et installation pergolas).

La valorisation de l’eau de pluie est une partie importante du projet. Les revêtements de sol et le nivellement canaliseront les eaux de ruissellement vers la végétation ou permettront à l’eau de s’infiltrer directement dans le sol. Des systèmes de récupération et stockage de l’eau de pluie seront réalisés ou sont à l’étude.

Croquis d'ambiance de transformation de la cour A © Caue de Paris

 

separateur

INFORMATIONS

Le collège Octave Gréard :

Superficie de la cour : A : 317m²; B : 111 m²; C : 361 m²; D : terrasse d'environ 160 m²; E : 77 m².
Superficie sol perméable :
42 m² soit 5 % de la superficie totale.
Nombre d'élèves : 730

separateur
separateur

SUR LE MÊME SUJET

separateur

MANIFESTATIONS À VENIR

separateur
separateur