La fabrique à René... Coty !

Une nouvelle promenade ludique, culturelle et sportive


L'avenue René Coty : un espace à fort potentiel...

 

L'avenue René Coty s'étend sur 1 km et relie la place Denfert-Rochereau au parc Montsouris. Elle est très appréciée des promeneurs et des joggeurs du 14e pour ses différentes qualités :

  • La présence d'une importante végétation qui jalonne l’allée Samuel Beckett (terre-plein central) et crée un environnement naturel agréable.
  • Un isolement par rapport aux nuisances sonores et visuelles liées à la circulation, qui incite au cheminement piéton et à la course.
  • L'environnement architectural qualitatif et plusieurs points d’intérêts locaux situés sur l’avenue ou aux alentours : les Catacombes de Paris, le quartier des artistes, le réservoir Montsouris...

 

...qui mérite d'être davantage valorisé.

 

  • L’allée Samuel Beckett est encombrée par une abondance de mobilier urbain, pas toujours judicieusement installé : candélabres au centre de l’allée, bancs face à la circulation automobile…
  • Le cheminement des piétons est entravé par les trois rues qui croisent l’avenue René Coty : rue de la Tombe Issoire, rue d’Alésia et avenue Reille. L’absence de franchissements piétons matérialisés sur ces trois carrefours oblige les piétons à emprunter les trottoirs latéraux plutôt que l’allée centrale pour les franchir.
  • De plus, il existe quelques problèmes d’accessibilité pour les Personnes à Mobilité Réduite et les malvoyants, qui ont conduit à quelques incidents au cours des derniers mois.
  • Les grilles installées pour délimiter les espaces végétalisés sont souvent sujettes à du stationnement sauvage de deux-roues sur l'allée Samuel Beckett.

 

L'urbanisme temporaire, pour quoi faire ? 

 

La Direction de la Voirie et des Déplacements de la Ville de Paris, la Direction des espaces verts et de l'environnement et la Mairie du 14e arrondissement souhaitent donner un nouveau visage au terre-plein central de l'avenue René Coty, l'allée Samuel Beckett. Pour cela, de nouvelles méthodes d'aménagement des espaces publics seront expérimentées en ayant recours à un aménagement temporaire. Cette méthode vise à réaliser des éléments éphémères (mobilier urbain, végétation, signalétique...) qui resteront sur place tout au long de l'été. 

 L'objectif est de faire une évaluation collective de ces réalisations, pour préparer le réaménagement pérenne de l'allée Samuel Beckett. Cette expertise mettra en évidence les atouts de l'aménagement réalisé, mais aussi les axes d'amélioration à intégrer dans la réflexion finale.

 La démarche se décompose en 3 étapes :

IMAGINER, FABRIQUER, TESTER ET EVALUER.

 

    © © Alice Danneyrolles